Get Adobe Flash player



 
 

     Le 16 juillet 1956, le Père Joseph Wresinski rejoignait le bidonville de Noisy-le-Grand près de Paris. Il répondait à la demande de son évêque, pour assurer une présence chrétienne dans ce campement qui comptait 252 familles.

    Ayant lui-même connu la misère durant son enfance il y reconnut « son peuple ». Il choisit de vivre parmi eux.

    Bannissant toute forme d'assistanat, il lutta pour que les plus pauvres retrouvent leur dignité.

    Très vite, il fit construire en utilisant les compétences de chacun : un salon de beauté pour les femmes (les femmes pauvres aussi ont le droit d'être belles), une bibliothèque (tout le monde doit avoir accès à la culture) et une chapelle, lieu de rassemblement et de culte pour toutes les religions présentes dans le camp.

    ATD Quart Monde a été créé en 1957 par Joseph Wresinski avec les habitants du bidonville. Aujourd'hui présent dans plus de 30 pays, son but est d'éradiquer la misère pour permettre à tous de vivre à égale dignité.

    ATD Quart Monde agit :

- sur le terrain avec les personnes en situation de pauvreté avec la volonté de s'unir autour d'un même combat pour la dignité de tous.

- auprès des institutions et politiques pour faire changer les lois et évoluer les pratiques.

- sur l'opinion publique par des campagnes citoyennes pour faire changer le regard porté sur les plus pauvres et susciter l'engagement.

     Le 17 octobre 1987 près de 100 000 personnes du Quart Monde, venues du monde entier, se réunirent sur la place des droits de l'homme au Trocadéro à Paris autour d’une dalle où est inscrit :

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère les droits de l'homme sont violés, s'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. »

     En 1992 l'ONU a reconnu la journée du 17 octobre : Journée Mondiale de Refus de la Misère.

Pour mieux connaître le mouvement vous pouvez consulter le site :
www.atd-quartmonde.fr