Get Adobe Flash player
Célébration du Migrant et du Réfugié 2019

 

      Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié

             Dimanche 29 septembre 2019

Il ne s'agit pas seulement de Migrants, mais de personnes déplacées, des victimes de la traite des êtres humains.
De celui qui a faim, qui a soif, le malade, le prisonnier qui frappe à notre porte... c'est une des profondes préoccupations du Pape François.
Certains ont posé leurs bagages pour quelques heures... quelques jours... quelques mois ou plus longtemps, peut-être.
Ils sont venus au rendez-vous donné par la paroisse Saint Vincent de Paul pour honorer : " la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié. "
La célébration  a commencé par un " ALLÉLUIA " de L. Cohen, interprété sublimement au rythme gitan par notre ami José.
Une cérémonie recueillie, colorée, tout en harmonie, accompagnée à l'orgue par Marie-Rose.
Un petit flash vous donnera un aperçu de ce moment fraternel.

    

 

Sous les doigts agiles et sûrs de José,

     la guitare vibre et laisse échapper le son

     mélodieux de " L'ALLÉLUIA " de L. Cohen.



      

 
         
1ère lecture, lue par Élise.  Lecture du livre du prophète Amos (6, 1a. 4-7) 
 P.U... « Seigneur nous te prions pour tous les migrants, ceux qui sont accueillis chez nous, ceux qui sont morts sur le chemin de l'exil et pour les victimes de la traite des êtres humains.
Nous te prions pour ceux qui sont décédés dans
l'isolement et l'indifférence...
»
   
Alice clame " le Notre Père " en camerounais. 

« Nosté Pairé qu'és al cél... »
est récité en gascon, par Jean.
  Bien sympathiques ces dames ! Elles ne connaissent pas
" le Notre Père " dans la langue de leur pays. Mais
elles ont voulu exprimer, par leur présence,
leur solidarité avec les amis migrants.

« Gure Aita, Zeruetan Zirena...»

Le Notre Père est chanté en basque
en union avec les fidèles.

   
                                                                              « Jésus de Nazareth »
        Quiero que sepas mi hermano, que tu y yo somos de el... chanté par José et scandé avec joie par l'assemblée
                                         Je veux que tu saches mon frère que toi et moi nous venons de lui...
  Grand Merci aux musiciens qui ont contribué
afin que la cérémonie soit belle.
Marie-Rose à l'orgue,
José et Miguel, guitare et chant.
Grand Merci aux autorités qui se sont déplacées.
Grand Merci aux prêtres et aux acteurs qui ont
œuvré pour le bon déroulement de cette manifestation.