Get Adobe Flash player
 

Je m'appelle Anne

 

 

Je m’appelle Anne…              

J’ai plaisir à témoigner de ma conviction que nous sommes tous concernés par la protection de notre planète...C’est pourquoi je me suis engagée dans le groupe         « Église verte » de notre paroisse…
Depuis 15 ans, j’essaie d’entraîner mes 6 petits-enfants dans cette attitude !
Je ne suis pas seule car leurs parents les éduquent dans ce sens et je m’en réjouis.
Mais voilà mes petits trucs de grand-mère : d’abord partager avec eux la beauté de la nature… se promener, s’arrêter, parler aux arbres, regarder le ciel le jour et la nuit, s’éblouir devant un arc-en-ciel, pique-niquer sur la plage au coucher du soleil, bref contempler et rendre grâce pour toute cette beauté qui nous est donnée… et ils en redemandent !

Inventer des expressions qu’ils comprennent :
Couper l’eau de la douche pour ne pas abuser, en disant avec joie « planète ! »
- apprendre à terminer son repas avec une « assiette modèle » (c’est à dire sans aucun reste) ;
ne pas se servir plus que de besoin, ne pas gaspiller… ils ont transmis cette pratique autour d’eux
et la respectent à chaque repas !
- ramasser les déchets que l’on voit sur nos chemins ; mon petit-fils de 3 ans le fait en disant
bien fort le mot qui, pour lui, veut montrer sa détermination « pollution ! »
 
Éduquer peu à peu aux connaissances utiles en grandissant :
- manger les aliments de saison et comprendre les circuits de distribution des aliments,
- ne pas laisser les lumières allumées inutilement,
- troquer ou donner les objets, les vêtements, les jouets, ne pas être des consommateurs
de « toujours-plus », se contenter et partager,
- apprendre à recycler, faire du compost, réduire ses déchets, fabriquer ses produits ménagers,
utiliser le vrac,
- s’informer avec des films, des livres, des événements sur l’état de la planète, l’écologie, les injustices, la solidarité locale et internationale,
- s’engager peu à peu autour d’eux, pour les plus grands de mes petits-enfants.
Et vous savez quoi ? Après leur avoir raconté souvent l’histoire du petit colibri qui « fait sa part » pour aider à éteindre l’incendie de sa forêt… mes petits-enfants m’en en offert une gravure en cadeau pour me dire que la relève est assurée !